Le stress chez les chiens

Nous devons remonter aux origines et penser à ce que la nature avait prévu pour nos chiens, puis envisager des façons de réduire le stress qu’ils peuvent ressentir.

À l’état sauvage, les chiens devaient connaître de courtes périodes de stress lorsqu’ils chassaient, puis avoir de longs temps de repos lorsqu’ils mangeaient et dormaient. Ils se défendaient lorsqu’ils se sentaient menacés. Certaines races comme celles s’apparentant aux lévriers ont des réactions fulgurantes, mais tous les chiens sont programmés pour chasser afin de survivre. C’est un point facile à oublier mais dont il est important de se souvenir.

Le stress peut être engendré par la peur, l’excitation et l’angoisse. Le stress s’accompagne de plusieurs effets différents sur l’organisme du chien : chute du système immunitaire, augmentation de la fréquence cardiaque, augmentation de l’activité gastrique, élévation des taux d’hormones sexuelles et des taux d’hormone antidiurétique (ADH, pour Anti-Diuretic Hormone). L’organisme du chien va libérer de l’adrénaline et la production de cette hormone va se poursuivre sur les 2 à 15 minutes qui suivent le déclencheur. La récupération d’un équilibre normal de ces taux peut prendre des jours, et si le chien est stressé en continu, cette situation peut entraîner des problèmes comportementaux et conduire à un état d’hyperactivité. Les chiens très stressés développent souvent des problèmes de santé car leur système immunitaire est compromis.

Un chien adulte a besoin d’environ 14 heures de sommeil par jour, une durée qui se trouve encore augmentée pour les chiots et les chiens âgés. Les maîtres peuvent avoir l’impression que leur chien s’ennuie, mais en toute vraisemblance, il a simplement besoin de se reposer. Il est important de permettre à nos animaux de prendre du repos dans un endroit calme et paisible, de leur réserver un espace bien à eux. Un chien fortement soumis au stress peut afficher un comportement indésirable, notamment aboyer, enfourcher d’autres chiens, des jambes ou des coussins, uriner dans la maison, se montrer turbulent et exagérément actif. Un chien qui s’ennuie peut se mettre à mordiller ou mâchouiller des objets de la maison afin d’attirer l’attention du maître.

On constate souvent que les chiens sauveteurs urinent trois à quatre fois plus souvent que la normale en raison d’une élévation de leurs taux d’ADH, mais cette tendance s’amenuise à mesure que le chien s’habitue au nouvel environnement et que le niveau de stress s’abaisse. Une nouvelle étude a également révélé que la fréquence cardiaque d’un chien pouvait s’accélérer de façon spectaculaire à l’approche d’une personne, même si l’animal ne montrait aucun signe extérieur de stress. Il existe tout plein de produits et de méthodes visant à détendre les chiens, et il convient de prendre tout cela en compte dans notre façon de nous occuper d’eux. Nous devons nous efforcer d’éliminer ou d’éviter toute situation qui engendre un stress chez eux. Les chiens adorent flairer, alors pourquoi ne pas les laisser vous conduire en promenade dans les bois au lieu de les faire courir ?

Les comportementalistes eux-mêmes reconnaissent l’importance du besoin de flairer et donnent pour consigne aux maîtres d’emmener leur chien en « balade de flairage » et de se contenter de les suivre, en les laissant explorer leur environnement au hasard. Bien entendu, avec nos modes de vie, toutes les promenades que nous faisons avec nos chiens ne peuvent pas se passer ainsi, mais c’est une bonne habitude à prendre, au moins deux fois par semaine, pour stimuler le mental du chien et le détendre.

Nombreux sont les maîtres qui pensent à tort que les chiens ont besoin de beaucoup d’exercice physique. Lancer une balle à répétition peut faire monter le stress en amenant le chien à un état d’excitation excessive. Le maître finira par le voir afficher un comportement non souhaitable, alors qu’en réalité, son chien a besoin d’une stimulation mentale qui le mettra davantage au défi. L’utilisation de la balle pour un jeu de cache-cache est plus bénéfique que de se contenter de faire courir le chien après elle. Des produits judicieusement choisis, comme les jouets KONG, peuvent aider à encadrer votre chien, lui offrir cette stimulation mentale vitale et remédier à l’ennui.